Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Labex MATISSE
MATériaux, InterfaceS, Surfaces, Environnement

L’eau adsorbée, site actif pour la catalyse ? Cas de la réaction de transestérification sur argiles

Axe 3 - Interfaces, transport et réactivité

Post-doctorat de Elisa Silva Gomes

Projet de recherche commencé le 1er octobre 2017.

Laboratoires co-porteurs

Résumé du projet

L’objectif de ce projet est d’étudier l’effet de la structuration de l’eau dans les argiles sur leur réactivité en catalyse de transestérification en phase liquide, permettant d’accéder au biodiesel ou de valoriser des molécules issues de la biomasse. Des argiles de type smectites magnésiennes seront modifiées (taille et charge des feuillets, nature du cation interfoliaire, fluoration) et caractérisées par le tracé d’isothermes de désorption d’eau, simulation des diffractogrammes de RX et IR/CO. Les tests catalytiques de transestérification permettront de conclure sur la localisation, la nature et les propriétés acido-­‐basiques des sites actifs en relation avec la structuration de l’eau. Cette approche originale s’appuie sur l’expertise du LRS pour l’étude des relations structure/activité des solides inorganiques, les compétences de M. Jaber (LAMS) dans la synthèse et la modification des argiles et celles de L. Michot (PHENIX) dans la caractérisation de l’interaction de l’eau dans ces matériaux.

12/07/18

Traductions :

    MATISSE en chiffres

    • 4 disciplines : Chimie, Physique, Sciences de la Terre, Patrimoine
    • 400 permanents

    Contact

    Direction

    Florence Babonneau

     

    Administration

    matisse @ upmc.fr

     

    Communication

    Emmanuel Sautjeau

    emmanuel.sautjeau @ sorbonne-universite.fr