Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Labex MATISSE
MATériaux, InterfaceS, Surfaces, Environnement

Combinaison auto-cohérente de la théorie de la fonctionnelle de la densité (DFT) et du Monte Carlo quantique (QMC) pour l’étude des matériaux.

Axe T - Méthodologies pour la modélisation des matériaux

Thèse de Tomasso Gorni

Projet de recherche mené du 01/01/2017 au 30/06/2018.

Laboratoires co-porteurs

Projet de recherche

Décrire les matériaux corrélés à partir des premiers principes représente un défi majeur. Les méthodes Monte Carlo quantique (QMC) sont censées bien traiter les corrélations, cependant elles sont encore limitées pour être appliquées aux systèmes étendus. Une difficulté majeure du QMC est la paramétrisation de la fonction d’onde dont la complexité croît très vite avec la taille du système. Dans ce projet, nous proposons de contourner ces limitations en générant les orbitales de Slater à partir d’un Hamiltonien effectif conçu au sein de la théorie de la fonctionnelle de la densité (DFT), mais optimisé en QMC. Avec ces nouvelles orbitales, la puissance du QMC permet d’envisager de nouvelles études sur des matériaux, comme ceux de basse dimension et les métaux de transition, où la compétition entre différentes phases est souvent mal décrite par la DFT.

13/07/18

Traductions :

    MATISSE en chiffres

    • 4 disciplines : Chimie, Physique, Sciences de la Terre, Patrimoine
    • 400 permanents

    Contact

    Direction

    Florence Babonneau

     

    Administration

    matisse @ upmc.fr

     

    Communication

    Emmanuel Sautjeau

    emmanuel.sautjeau @ sorbonne-universite.fr